Comment demander une augmentation ?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Mis à jour le 31 octobre 2022 | Publié le 7 janvier 2021

Mis à jour le 31 octobre 2022

Publié le 7 janvier 2021

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Demander une augmentation est un sujet délicat. Certains employés se refusent même à l'aborder par peur d'être mal reçus ou vus par leur employeur. Cependant, demander une augmentation est aussi une preuve d'audace, un signe que vous connaissez votre valeur et que vous voulez maintenir le dialogue avec votre direction. Après tout, une entreprise se doit de satisfaire ses employés et de conserver l'expérience acquise en son sein. C'est essentiel pour les employeurs.

Donc, n'hésitez pas, et si vous sentez que vous n'êtes pas payé à votre juste valeur, lancez-vous ! Il existe toutefois quelques règles à respecter, et demander une augmentation est un processus qui se planifie et se prépare. Dans cet article vous pourrez lire quand et comment demander une augmentation de salaire à votre employeur ainsi que différents moyens pour transmettre votre demande.

Quand demander une augmentation de salaire ?

Si vous avez de bonnes performances, du succès et des compétences professionnelles, vous réunissez les conditions pour une augmentation de salaire. Cependant, rien n'est garanti. Même si vous êtes un(e) bon(ne) employé(e), votre employeur ne revalorisera en général pas votre salaire de lui-même. C'est à vous d'agir, même si cette situation peut vous sembler gênante. Pensez que la demande d'augmentation est un accord de bons procédés – une rémunération juste contre un travail effectué – et ne soyez donc pas embarrassé(e).

Toutefois, le timing et la façon de négocier auront une influence décisive sur l'augmentation que vous pourriez avoir.

Demande suite à de bonnes performances

Le projet que vous gériez s'est parfaitement déroulé ? Vous venez de décrocher un gros contrat ? Faites votre demande d'augmentation salariale. C'est le meilleur moment ! Vous serez dans la position idéale pour négocier avec votre employeur.

Le moment adéquat

Choisissez bien le moment d'informer votre patron que vous souhaitez revoir votre salaire. Pensez à le faire pendant la basse saison, pendant un moment d'accalmie dans l'entreprise, ou une fois que votre manager ou votre employeur a clos des dossiers. Soyez observateur : la personne responsable est-elle stressée ? A-t-elle le temps de traiter correctement votre demande ou pas ? Est-elle psychologiquement disponible ? L'aborder au bon moment augmentera vos probabilités d'être entendu(e) lors de l'entretien et d'avoir un retour favorable.

Lorsque de nouvelles tâches vous sont attribuées

Diminution des effectifs, absence temporaire d'un collègue ou arrivée de nouveaux projets… Une nouvelle répartition des tâches dans l'entreprise peut être l'occasion de formuler votre demande d'augmentation. Vous aurez peut-être de nouvelles missions ou une charge de travail plus importante, et il sera donc tout à fait normal que vous demandiez une légère augmentation salariale puisque vos attributions ont évolué.

Comment justifier une augmentation de salaire ?

Vous avez fait vos preuves ? Vous avez pris de nouvelles responsabilités ? Ou vous avez été performant(e) dans vos tâches ? Dans tous les cas, votre valeur pour l'entreprise a changé depuis la fixation de votre salaire. Cela justifierait une réévaluation et un ajustement de votre salaire afin de refléter l'augmentation de votre valeur ajoutée pour l'entreprise.

Votre ancienneté à votre poste ne justifie pas en soi une augmentation de salaire, mais elle peut malgré tout plaider en faveur d'un salaire plus élevé. Au cours de cette période, vous avez peut-être acquis de nouvelles compétences ou assumé de nouvelles responsabilités qui pourront être citées pour expliquer votre demande.

Voici quelques exemples d'arguments que vous pouvez utiliser pour justifier une demande d'augmentation de salaire :

  • Vos qualifications ont changé car vous avez obtenu une certification ou un diplôme, ou suivi une formation ou acquis une nouvelle compétence.

  • Vous avez plus de responsabilités car vous gérez des personnes ou des projets que vous n'aviez pas lorsque votre salaire actuel a été fixé, ou vous êtes en charge de plus de tâches qu'auparavant.

  • Le marché de l'emploi a changé et vos compétences sont peut-être plus recherchées aujourd'hui qu'elles ne l'étaient lorsque vous avez pris vos fonctions.

Dans ces trois exemples, vous remarquerez que le fil conducteur est que vous avez plus de valeur aujourd'hui qu'au moment où votre salaire a été fixé pour la dernière fois.

Quelle augmentation demander ?

Une augmentation est en général de 2 à 10 % en fonction du poste que vous occupez et de vos accomplissements. Au-delà, mieux vaut envisager de changer d'emploi. Étudiez bien vos exigences salariales avant de vous présenter à l'entretien. Faites des recherches sur le secteur et soupesez vos apports et le chiffre demandé.

N'oubliez pas non plus de préparer vos alternatives si une augmentation de salaire vous est refusée ou si votre responsable commence à négocier en jouant sur les primes de réussite, les congés spéciaux, certaines réductions (titres de transport), les chèques-repas, les bons de carburant, une voiture de fonction... Ces avantages sont souvent exonérés d'impôts et de sécurité sociale pour les employeurs. Ils peuvent aussi être déduits en tant que dépenses professionnelles. C'est souvent plus attrayant pour l'entreprise, et cela facilite les négociations.

Ce type de concession ne signifie pas que vous vous éloigniez de votre demande de revaloriser votre performance. Elle démontre cependant une volonté de compromis qui vous aidera à obtenir gain de cause.

Comment demander une augmentation de salaire ?

Mettez toutes les chances de votre côté et procédez avec tact.

Demander un entretien avec votre supérieur

Même si le tête-à-tête peut être générateur de stress, l'idéal est de planifier un entretien avec votre supérieur. N'allez pas directement dans le bureau du patron pour déballer vos arguments. N'évoquez pas non plus vos idées à la volée en le croisant dans le couloir. Prenez rendez-vous avec lui et préparez bien ce que vous allez lui dire.

Utiliser les bons mots

Du tact sera nécessaire pour présenter la situation de manière convaincante. Préparez votre argumentaire et répétez-le autant que nécessaire avant l'entretien. Cela vous permettra d'aborder de façon positive la discussion et de ne pas faire marche arrière en cours de route. Expliquez vos apports et vos dernières contributions, chiffres à l'appui si possible. Montrez votre enthousiasme à l'idée de continuer de vous impliquer dans les projets de l'entreprise.

Exemple : « J'ai clôturé ces derniers temps le dossier XX, qui relevait de ma responsabilité exclusive, et le client s'est montré extrêmement satisfait du travail réalisé. Mes récentes évaluations de performance ont été remarquables. J'aimerais donc qu'une augmentation de 5 % de mon salaire soit envisagée. »

Surveiller son attitude

Soignez aussi votre ton. Exprimez-vous de façon calme et décidée. Essayez d'être aussi objectif(ve) que possible. Basez votre discours sur des faits et des preuves. Si vous demandez une augmentation salariale, justifiez-la en montrant que vous la méritez.

En cas de refus, demandez des explications de façon polie et essayez de savoir quelles sont les mesures que vous pouvez mettre en place pour qu'elle soit acceptée à l'avenir. Préparez-vous à négocier si besoin. Remerciez dans tous les cas votre employeur de son temps. Enfin, envoyez un courriel récapitulatif de votre conversation pour le suivi ou pour réitérer votre demande à l'avenir.

À lire également : Vade-mecum de la communication non verbale au travail

Lettre et courriel de demande d'augmentation de salaire

Le courriel est un autre canal possible. Présentez-le comme une lettre standard, mais en retirant l'en-tête. Commencez donc votre demande par le corps de la lettre. Insérez l'objet de la lettre dans la case « Objet » de votre courriel.

Voici un exemple de lettre de demande d'augmentation qui pourra vous servir de modèle dans le cas où l'on vous inviterait à faire votre demande par ce biais.

Luc Bernier

85, rue La Fayette

+32 (2) 123 45 67

bernierluc@email.com

Christophe Blancanneaux

Administrateur délégué

Société ABC

Bruxelles, le 12 avril 2019

Objet : Demande d'augmentation de salaire

Monsieur l'Administrateur délégué,

Je tiens à exprimer ma satisfaction de faire partie de la merveilleuse équipe que vous dirigez. Je suis très reconnaissant d'avoir eu l'occasion de venir travailler pour Société ABC il y a 2 ans de cela, et je me sens plus impliqué que jamais dans mon emploi. J'ai toujours donné le meilleur de moi-même à ce poste et j'ai toujours travaillé dur pour m'assurer que mes performances restent en hausse.

Comme vous le savez, deux années se sont écoulées depuis mon arrivée. Grâce à mon rendement, le chiffre d'affaires de l'entreprise a connu une augmentation de 8 % par rapport aux années précédentes. J'ai reçu à cet effet de multiples évaluations positives et récompenses en tant qu'employé modèle. Plus récemment encore, j'ai permis à la société de conclure une grosse affaire avec l'un des plus grands investisseurs du pays.

Je pense que mes performances ont été à la hauteur des exigences de mon poste et que j'ai su comprendre et répondre aux attentes. Pour toutes ces raisons et étant donné l'augmentation régulière du coût de la vie, je souhaiterais que soit étudiée une augmentation de 5% de mon salaire mensuel. S'il n'y a pas de raison d'empêcher une telle révision, je vous remercie de bien vouloir examiner ma demande.

Je suis à votre entière disposition si vous souhaitez me rencontrer et discuter de cette revalorisation de mon salaire.

Dans l'attente de votre retour, je vous prie d'agréer, Monsieur l'Administrateur délégué, l'expression de ma très haute considération.

Signature

À lire également : Prétentions salariales : Comment bien négocier son salaire ?

Découvrir d'autres articles

  • Combien gagne un agent immobilier ?
  • Métiers et secteurs les mieux payés en Belgique
  • Combien gagne un astronaute ?
  • Congé sans solde
  • Combien gagne un policier ?
  • En cas de décès, à quel congés avez-vous droit en Belgique ?
  • Le guide complet des chèques-repas : coûts et avantages
  • Tout savoir sur le contrat d'apprentissage
  • Combien gagne un architecte ?
  • Calculer salaire brut et net
  • Comment calculer votre pécule de vacances