Trouver un emploi

Comment décrocher son premier emploi ?

May 12, 2021

Trouver un premier emploi n’est pas une mince affaire ; d’ailleurs cet objectif est parfois décrit comme un parcours du combattant. Il est tentant de se perdre dans la masse d’offres d’emploi, à la recherche de celle qui correspond le mieux à son parcours professionnel, études et compétences. Comment se positionner sur le marché du travail lorsque l’on n’a pas travaillé auparavant ? Dans cet article, vous trouverez des conseils pour vous aider à décrocher votre premier emploi.

Pour trouver son premier emploi, il faut cibler les offres

Lorsqu’on cherche un emploi, on est souvent confronté à une dure réalité : bon nombre d’offres concernent des personnes possédant un certain niveau d’expérience. Pour acquérir de l'expérience, il faut travailler. Oui, mais comment faire si les recruteurs refusent les débutants ? Décourageant...

Mot clé : débutant

La solution consiste à bien sélectionner les offres d’emploi pour lesquelles vous allez postuler. La première stratégie est d'utiliser les moteurs de recherche sur internet avec pour mots clefs « débutants acceptés ». Ainsi, vous pourrez trouver des offres qui ne demandent pas d’expérience préalable.

Une autre stratégie vise à s’inscrire sur les sites utilisés par les recruteurs, afin d’avoir une vue d’ensemble des offres d’emploi dans votre secteur et votre domaine. Vous pouvez utiliser leurs outils de recherche afin de cibler au mieux vos offres.

Les outils de recherche d’emploi d’Indeed permettent une recherche par intitulé de poste, par entreprise et par lieu. Pour vous tenir au fait des dernières offres, vous pouvez vous inscrire aux alertes qui s’appuient sur vos dernières recherches.

Choisir les jours adéquats pour postuler

La plupart des gens l’ignorent, mais il existe des jours de la semaine pendant lesquels il vaut mieux postuler.

En effet, les recruteurs reçoivent souvent un volume important de candidatures. Afin que votre CV et votre lettre de motivation ne se perdent pas dans une masse d'e-mails, il est préférable d'envoyer votre candidature pendant les jours propices. Par ailleurs, les recruteurs ont souvent un fonctionnement hebdomadaire pour leur publication d'offres d’emploi : le mardi est le jour où ils postent le plus leurs annonces.

Mercredi, jeudi et vendredi de préférence

Candidatez plutôt le mercredi, le jeudi et le vendredi avant l’après-midi. Évitez également de répondre à une offre d’emploi les lundis et mardis, car les recruteurs reviennent tout juste de week-end et traitent les e-mails amassés pendant ce temps.

De même, il n'est pas judicieux de répondre à une offre d’emploi un dimanche soir.

Quant aux réponses, sachez qu'il faudra généralement attendre une semaine environ pour en recevoir : de 6 à 10 jours en moyenne, en fonction de l’activité de l’entreprise.

S’inscrire dans une agence d’intérim

Une piste de recherche d'emploi que les candidats oublient souvent : les agences d’intérim. La plupart d’entre elles ne demandent pas nécessairement une expérience, mais plutôt des compétences et des savoir-être en entreprise.

Les agences d'intérim représentent un bon moyen d’obtenir une première expérience et de continuer à en gagner par la suite : une fois que votre première mission en intérim se termine, l’agence peut vous recontacter pour des postes similaires. Vous vous forgez ainsi un bagage professionnel, qui vous permettra de vous distinguer lors de vos prochaines candidatures.

Montrez votre motivation

Ce que demandent les agences d’intérim, ce sont des candidats motivés. Le premier entretien vous permettra de vous présenter et de faire bonne impression auprès du personnel de l'agence. Il faudra donc veiller à être à l’heure et faire preuve de dynamisme. Même sans expérience ni diplôme, une bonne présentation de vos diplômes et compétences vous aidera à convaincre les agences d’intérim.

Rédiger un CV pertinent en fonction du poste visé

Lorsque vous rédigez votre CV pour la première fois, il est primordial d’y mettre les informations les plus pertinentes pour votre recherche d’emploi. Étant donné que vous n’avez pas ou peu d’expérience professionnelle, il faudra mettre l’accent sur vos compétences. C’est ce bloc -ci qu’il faudra mettre en exergue.

Rédiger un bloc « qualités » est également une bonne idée. Ce bloc énumèrera vos qualités professionnelles pour vous distinguer aux yeux du recruteur : par exemple votre capacité à vous adapter à des horaires, votre ponctualité, ou tout autre savoir-être plaisant aux recruteurs.

Si vous n’avez pas de projet de carrière précis, vous pouvez opter pour un CV généraliste ; si par contre, vous savez quels secteurs vous visez, vous pouvez décider de créer un CV adapté à chaque secteur visé. Si vous recherchez un poste dans la vente ou dans la communication, mettre en avant votre sens de la relation client ou votre capacité à communiquer s’avère judicieux. Pensez également à relier chacune de vos compétences à l’une de ces qualités.

Combler votre manque d’expérience

Quand on se lance sur le marché du travail, on a tendance à se dire que l’on n’a aucune expérience, ce qui dans certains cas est faux. Pour un premier job, toute expérience d'un milieu de travail peut être valorisée.

Vos stages en entreprise au cours de votre scolarité, vos séances de baby-sitting ou du travail de bénévole dans une association sont des expériences à valoriser pour montrer au recruteur que vous avez su occuper votre temps libre. En outre, ce sont des expériences qui vous ont apporté des compétences valorisables au cours de votre futur « premier » emploi. Vous devez donc former un bloc « expériences » sur votre CV, dans lequel vous les mentionnerez.

Indiquez les jobs d'été les plus pertinents

Si vous avez fait plusieurs boulots d’été, vous avez intérêt à ne privilégier que ceux qui ont le plus de sens dans votre projet professionnel. Si vous cherchez un emploi dans la restauration par exemple, vous aurez tout intérêt à dire que vous avez déjà aidé vos parents dans leur restaurant.

Si vous avez cumulé les jobs étudiants, il n’est pas nécessaire de tous les mentionner. Vous pourrez en revanche préciser sur votre CV que vous avez effectué plusieurs emplois étudiants à côté de vos études. Les expériences les plus parlantes sont plutôt les stages liés à votre formation. Vous devez faciliter la tâche au recruteur en sélectionnant les expériences les plus pertinentes.

Faire valoir ses « mad skills » dans son CV et en entretien

La plupart des candidats ont ce que l’on appelle des mad skills, ou « compétences folles » en anglais. À la différence des compétences techniques qui constituent le cœur du profil du poste recherché, les « mad skills » sont des aptitudes, goûts, activités originales et propres au candidat, qui vont le démarquer de tous les autres.

Il s’agit d’activités, de talents cachés et d’autres centres d’intérêt qui font que vous êtes unique : sport de haut niveau, maîtrise d'un instrument de musique ou volontariat à l'autre bout du monde, par exemple.

Pourquoi ils sont appréciés par les recruteurs

Ces caractéristiques personnelles sont très appréciées par les recruteurs, qui y voient la preuve concrète que le candidat est capable de mener à bien un projet. Vous avez donc intérêt à les mentionner sur votre CV : activité culturelle, participation à des projets humanitaires, voyages à l’étranger, pratique d’une langue rare...

Attention, les mad skills ne doivent pas constituer un bloc à part sur votre CV. Une action humanitaire ira dans la rubrique « Expériences », tandis que la maîtrise d'une langue sera incluse dans une rubrique spécifique ; enfin, la pratique d’un instrument ou votre dernier road trip seront rangés dans vos « Centres d’intérêt ».

Faire de la veille sur les réseaux sociaux

Une piste à laquelle vous n’aviez peut-être pas pensé dans votre recherche d'emploi : surveiller les offres sur les réseaux sociaux. Avec l'importance qu'a pris le réseautage dans un grand nombre de domaines, dont la recherche d'emploi, ils peuvent vous servir de tremplin pour décrocher votre premier job. Dans certains secteurs « saturés », le réseau est bien souvent le lieu où circulent des offres de façon plus confidentielle. Dans des professions comme le journalisme, le marketing ou la communication, on peut trouver des offres d’emploi via Twitter par exemple.

Se dire ouvert aux offres d'emploi

Sur les réseaux sociaux, on peut trouver des offres d’emploi postées directement par des recruteurs, ou bien par des confrères de la profession, qui partagent sur leur plateforme une offre dont ils ont eu connaissance. Cela peut s’avérer fort utile dans les professions qui demandent de se constituer un carnet d’adresses.

Dernière stratégie portant ses fruits : mentionnez sur vos pages que vous êtes « ouvert aux opportunités professionnelles », en précisant bien sûr votre domaine.

En lien avec ce sujet

Afficher plus 

Travailler à l'étranger

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à travailler hors de la Belgique. Découvrez comment le faire et les conséquences fiscales à travailler à l’étranger.

Comment trouver un emploi à plus de 50 ans ?

Vous trouverez dans cet article des conseils pour trouver des offres d'emploi pour les plus de 50 ans en Belgique et mettre en valeur votre expérience.